Un consortium du secteur privé mené par Accenture mène un programme d’expérimentations transfrontières de MNBC interbancaire

Linklaters et Heuking Kühn Lüer Wojtek ont conseillé le consortium.

Un consortium du secteur privé mené par Accenture et composé de Crédit Suisse, Natixis, R3, SIX Digital Exchange et UBS, a annoncé le 8 décembre avoir mené, en collaboration avec la Banque de France, la Banque Nationale Suisse et le BIS Innovation Hub, un programme d’expérimentations de transactions transfrontières (nommé Projet Jura) utilisant deux programmes de MNBC interbancaire, également dite « de gros » ou « wholesale », et un instrument financier numérique. Le rapport complet sur le Projet Jura et ses conclusions est disponible ici.

L’équipe de Linklaters à Londres était dirigée par Michael Voisin, associé, Richard Hay, counsel et responsable de la Fintech pour le Royaume-Uni et composée de Namrata Praveen, Luke Griffin et Ray Foo, collaborateurs. L’équipe de Paris était dirigée par Véronique Delaittre et Bertrand Sénéchal, associés et Vincent Poilleux, counsel en Marchés de capitaux.

L’équipe Heuking Kühn Lüer Wojtek comprenait Marcel Hostettler, Anna Wehrmüller, Anne de Boer, Christoph Gringel.

Involved fees earner: Anne de Boer – Heuking Kühn Lüer Wojtek; Christoph Gringel – Heuking Kühn Lüer Wojtek; Marcel Hostettler – Heuking Kühn Lüer Wojtek; Anna Wehrmüller – Heuking Kühn Lüer Wojtek; Veronique Delaittre – Linklaters; Richard Hay – Linklaters; Vincent Poilleux – Linklaters; Namrata Praveen – Linklaters; Bertrand Senechal – Linklaters; Michael Voisin – Linklaters;

Law Firms: Heuking Kühn Lüer Wojtek; Linklaters;

Clients: Accenture; Credit Suisse; Natixis; R3 holdco llc; SIX Digital Exchange; UBS;

Author: Federica Tiefenthaler