Sorare lève 680 millions de dollars en série B

Orrick a conseillé Sorare dans le cadre de l’opération. Latham & Watkins a conseillé Atomico. White & Case a conseillé SoftBank Vision Fund II. Hogan Lovells a conseillé Accel et Eurazeo. Gide a conseillé D1 Capital, IVP et Liontree.
Goodwin a conseillé les fonds d’investissements, Benchmark Capital Partners et Bessemer Ventures Partners.

Sorare a finalisé une série B record de 680M$, la plus grosse levée de fonds de l’histoire de la French Tech et le plus important montant levé en Europe en série B et ce, quelques mois après sa série A de 50M$ intervenue en janvier.

Avec une valorisation de 4,3MD$ Sorare devient la licorne tricolore la plus valorisée à date et réalise la plus forte croissance jamais réalisée par une startup de la French Tech. Société de gaming fondée en 2018 par deux fans de football Nicolas Julia et Adrien Montfort, Sorare développe une plateforme de fantasy football en ligne sur laquelle les joueurs peuvent constituer leurs équipes, échanger et acheter des joueurs virtuels. L’originalité de la plateforme réside dans l’utilisation d’un jeu de cartes NFT à collectionner.

Avec cette nouvelle étape, Sorare continue son ascension pour s’ouvrir à d’autres sports et marchés, notamment aux Etats-Unis. 

L’équipe Orrick intervenue aux côtés de Sorare menée par Benjamin Cichostepski-Lesage (Photo, associé) était composée de Vincent Babin, Samuel Tazartes et Mayeul Lelièvre (Collaborateurs).

Latham a conseillé Atomico avec une équipe corporate à Paris menée par Pierre-Louis Cléro, associé, avec Sharon Mitz et Christos Ierna. Une équipe à Londres menée par les associés corporate Mike Turner et Shing Lo, est également intervenue.

L’équipe de White & Case constituée pour cette opération était conduite, à Paris, par Guillaume Vitrich, associé, assisté de Clément Cenreaud, collaborateur, sur les aspects private equity. Emilie Rogey, associée, est intervenue sur les aspects réglementaires. Bertrand Liard, associé, assisté de Clémentine Durney, collaboratrice, ont traité les aspects de droit de la propriété intellectuelle. Alexandre Jaurett, associé, assisté de Cécilia Grosjean, collaboratrice, ont traité les aspects de droit social. L’équipe comprenait Dan Turgel, Prat Vallabhaneni, Helen Pantelides et Francis Brown.

L’équipe Hogan Lovells comprenait Matthieu Grollemund, Hélène Parent, Madalina Asandului, Gautier Valdiguié et Thomas Gluzman.

L’équipe de Gide ayant conseillé les investisseurs était dirigée par David-James Sebag, associé, avec Paul Jourdan-Nayrac, counsel, et Marie-Sophie Chevreteau, collaboratrice.

L’équipe Goodwin était composée de Thomas Dupont-Sentilles, Yoann Labbé, Brad Weber et David Concannon.

Involved fees earner: Marie-Sophie Chevreteau – Gide Loyrette Nouel; Paul Jourdan-Nayrac – Gide Loyrette Nouel; David-James Sebag – Gide Loyrette Nouel; David Concannon – Goodwin Procter; Thomas Dupont-Sentilles – Goodwin Procter; Bradley Weber – Goodwin Procter; Madalina-Georgiana Asandului – Hogan Lovells; Matthieu Grollemund – Hogan Lovells; Hélène Parent – Hogan Lovells; Gautier Valdiguié – Hogan Lovells; Pierre-Louis Cléro – Latham & Watkins; Christos Ierna – Latham & Watkins; Sharon Mitz – Latham & Watkins; Mike Turner – Latham & Watkins; Shing Yuin Lo – Latham & Watkins; Vincent Babin – Orrick Herrington & Sutcliffe LLP; Benjamin Cichostepski – Orrick Herrington & Sutcliffe LLP; Mayeul Lelievre – Orrick Herrington & Sutcliffe LLP; Samuel Tazartes – Orrick Herrington & Sutcliffe LLP; Francis Brown – White & Case; Clément Cenreaud – White & Case; Clémentine Durney – White & Case; Cécilia Grosjean – White & Case; Alexandre Jaurett – White & Case; Bertrand Liard – White & Case; Helen Pantelides – White & Case; Emilie Rogey – White & Case; Daniel Turgel – White & Case; Pratin Vallabhaneni – White & Case; Guillaume Vitrich – White & Case;

Law Firms: Gide Loyrette Nouel; Goodwin Procter; Hogan Lovells; Latham & Watkins; Orrick Herrington & Sutcliffe LLP; White & Case;

Clients: Accel ; Atomico Investment Holdings Limited ; Benchmark; Bessemer Venture Partners; D1 Capital Partners; Eurazeo; IVP; LionTree Advisors LLC; SoftBank Vision Fund II; Sorare;

Author: Naoual Sadouqi