Neotys : cession de son capital au groupe américain Tricentis

Neotys : cession de son capital au groupe américain Tricentis

King & Spalding a conseillé les actionnaires de Neotys dans le cadre de l’opération.

Neotys a finalisé la cession de l’intégralité de son capital social au groupe américain Tricentis, lors d’une opération rémunérée en actions et en numéraire.

Neotys, fondé en 2005, est un acteur leader dans le marché des solutions logicielles permettant de tester les performances des applications web avant leur lancement. Depuis sa création, l’entreprise a fourni des solutions logicielles à plus de 2000 clients dans 70 pays, les exportations représentant plus de 75% du chiffre d’affaires annuel de la société. Le groupe Tricentis est une participation du fonds américain Insight Venture Partners spécialisée dans les logiciels de tests.

King & Spalding a conseillé Neotys avec Laurent Bensaid (Photo), Associé, Véronique Gédéon, Laura Vanhoutte et Elisa Lirot en Corporate/M&A, Aurélia de Viry, Associée en droit fiscal et Ruxandra Lazar, Counsel en droit public. L’équipe parisienne a travaillé en étroite collaboration avec King & Spalding New York (Jeanie Cogill, Keiko Hayakawa, Kevin Manz et Jonathan Talansky) et King & Spalding Londres (Marcus Young et Faye Wiles).

Willkie Farr & Gallagher a conseillé Tricentis.

Involved fees earner: Laurent Bensaid – King & Spalding; Jean Cogill – King & Spalding; Aurélia de Viry – King & Spalding; Timothy Fesenmyer – King & Spalding; Véronique Gédéon – King & Spalding; Keiko Hayakawa – King & Spalding; Ruxandra Lazar – King & Spalding; Kevin Manz – King & Spalding; Elizabeth Morgan – King & Spalding; Jonathan Talansky – King & Spalding; Laura Vanhoutte – King & Spalding; Faye Wiles – King & Spalding; Marcus Young – King & Spalding;

Law Firms: King & Spalding;

Clients: Neotys;

Print Friendly, PDF & Email
Naoual Sadouqi

Author: Naoual Sadouqi