ISP réorganise son capital dans le cadre d’une opération d’OBO


Veil Jourde a conseillé Socadif et Willkie Farr & Gallager a conseillé le vendeur, Julie Haberman.

ISP a réorganisé son capital dans le cadre d’une opération d’OBO primaire accompagnée par le fonds Socadif Capital Investissement.

L’objectif recherché dans le cadre de cet adossement financier est de préparer la croissance qui attend l’ISP, dirigé par Julie Haberman et Jacob Berrebi, dans les prochaines années, au regard des nouvelles formations initiées en 2019 qui rencontrent déjà un succès significatif.

Créé en 1984 à Paris, l’ISP est le leader des préparations aux concours juridiques et administratifs avec une offre parmi les plus larges du marché : concours de la magistrature (formant près de 30% des futurs magistrats du pays), concours de police, métiers de la justice, de la pénitentiaire, des douanes ou des finances publiques, examen CRFPA (avocats), Greffiers, etc.

L’ISP est également reconnu depuis une trentaine d’année pour son savoir-faire dans le recrutement et la gestion des meilleurs enseignants : 25 des meilleurs professionnels français, identifiés comme experts dans leurs secteurs, dispensent des cours à haute valeur ajoutée pour les étudiants de l’ISP.

Par ailleurs, l’ISP a engagé, depuis quelques années, une digitalisation disruptive de son activité en investissant dans les outils technologiques permettant de dispenser ses formations au travers de plusieurs canaux. C’est ce virage digital qui lui a permis de faire face à la crise sanitaire, et de confirmer la solidité et la résilience de son business model en dispensant ses formations à distance via une diffusion vidéo de cours en live depuis son studio TV parisien.

Cette crise de la COVID 19 et ses confinements ont aussi été pour ISP une opportunité pour s’affranchir de certaines limites géographiques et idéologiques, et pour étendre son rayonnement national au-delà des onze sites de formation déjà ouverts en France. L’institut a ainsi pu accélérer le développement du modèle de formation à distance, tout en assurant un haut niveau de réussite aux concours à ses élèves.

C’est dans ce contexte favorable que l’ISP a fait appel à la banque d’affaires Wingate pour une opération de capital transmission. Sa Présidente, Julie Haberman, a souhaité réorganiser le capital en cédant une partie de ses titres à un investisseur financier, première étape d’un processus de transmission de l’entreprise aux principaux managers, d’ores-et-déjà actionnaires minoritaires de la société.

En parallèle de cet objectif de transmission générationnelle, Julie Haberman a souhaité adosser l’ISP à un partenaire financier capable d’accompagner son développement à la fois via sa croissance endogène mais également au travers de croissances externes.

La banque d’affaires Wingate, représentée par Pierre Chupin et Raphaël Vidal, a mené un process concurrentiel aboutissant à l’entrée au capital de Socadif Capital Investissement, fonds du Groupe Crédit Agricole.

Dans cette opération, Socadif était conseillé par Veil Jourde, avec Laurent Jobert (Photo), associé, Vincent Ramel, counsel, et Maxime Saucaz- Laramé, collaborateur.

Le vendeur, Julie Haberman, était conseillé par Willkie Farr & Gallager, avec Lionel Spizzichino et Gabriel Flandin, associés, et Marion Calot, collaboratrice.

Involved fees earner: Laurent Jobert – Veil Jourde; Vincent Ramel – Veil Jourde; Maxime Saucaz-Larame – Veil Jourde; Marion Callot – Willkie Farr & Gallagher; Gabriel Flandin – Willkie Farr & Gallagher; Lionel Spizzichino – Willkie Farr & Gallagher;

Law Firms: Veil Jourde; Willkie Farr & Gallagher;

Clients: Julie Haberman; Socadif;

Avatar

Author: Ambrogio Visconti