Fuzzy Logic Robotics lève 2,5 millions d’euros

YPOG a conseillé 42CAP dans le cadre de l’opération. Walter Billet Avocats a conseillé Fuzzy Logic Robotics.

La start-up franco-américaine Fuzzy Logic boucle une levée de fonds de 2,5 M€ auprès de deux fonds européens DeepTech : 42CAP, fonds allemand basé à Munich, et Karista (via le Paris Region Venture Fund).

Fuzzy Logic, start-up issue de l’écosystème français (Agoranov et Wilco), développe une plateforme logicielle « tout-en-un » qui simplifie grandement chaque étape de robotisation, de la conception de cellules robotiques aux reprogrammations quotidiennes dans l’usine par des opérateurs. Elle reproduit un environnement virtuel dans lequel le robot en action est contrôlable « à la volée » et aussi simplement qu’un jeu vidéo. Primée et soutenue par Bpifrance ainsi que l’Union européenne, la société cumule plus de 600 000 euros d’aides publiques, à ce jour.

Dans l’objectif de renforcer sa R&D et son équipe technique, en vue d’un déploiement de ses outils auprès de nouveaux clients en Europe, Fuzzy Logic boucle un tour d’amorçage de 2,5 millions d’euros en accueillant deux investisseurs à son capital : 42CAP et Karista – via le Paris Region Venture Fund. Son ambition : déverrouiller la production flexible pour tout industriel, en faisant du robot un outil simple et utilisable pour l’opérateur.

L’équipe YPOG comprenait Dr. Frederik Gärtner (Photo) et Konstantin Häfner.

L’équipe Walter Billet Avocats comprenait Fabien Billet.

Involved fees earner: Fabien Billet – Walter Billet; Konstantin Häfner – YPOG; Benjamin Ullrich – YPOG;

Law Firms: Walter Billet; YPOG;

Clients: 42CAP Manager GmbH; Fuzzy Logic Robotics;

Author: Federica Tiefenthaler