Egyptian Electricity Holding Company: emprunt à terme de 470 Millions de dollars


Baker McKenzie a conseillé BNP Paribas qui est intervenue comme agent de la documentation et arrangeur principal ainsi que le syndicat bancaire impliqué dans l’opération.

Cet emprunt, d’un montant de 470 millions de dollars, permettra aux deux centrales électriques d’Assiut and West Damietta de passer d’un cycle simple à un cycle combiné. Dans le cadre de ce financement, EEHC est couvert par une garantie du Ministère des Finances égyptien. La cérémonie de signature des accords de financement se tient aujourd’hui au Caire.

Dans le cadre de son rôle d’agent de la documentation et d’arrangeur principal, BNP Paribas a coordonné l’opération avec les autres “mandated lead arrangers” à savoir Crédit Agricole CIB, CIC et ING.

SACE, agence italienne d’assurance crédit à l’exportation, est également intervenue en tant “primary export credit agency” pour garantir le crédit-acheteur de cet emprunt à terme.

Baker McKenzie a conseillé BNP Paribas avec Michael Foundethakis (Photo) et Nicholas Macheras.

Au Caire, l’équipe de Helmy, Hamza and Partners, cabinet égyptien membre du réseau Baker McKenzie, comprenait Mohamed Ghannam, associé, et Lamyaa H. Gadelhak, collaboratrice.

Involved fees earner: Michael Foundethakis – Baker & McKenzie; Nicholas Macheras – Baker & McKenzie; Mohamed Ghannam – Baker & McKenzie; Lamyaa Gadelhak – Baker & McKenzie;

Law Firms: Baker & McKenzie;

Clients: BNP Paribas; Crédit Agricole Corporate and Investment Bank; ING Bank; Crédit Industriel et Commercial;

Author: Ambrogio Visconti