Alkor reprend Office Dépôt France

Lamartine conseil et Simon Associés ont conseillé Alkor Groupe dans le cadre de l’opération. Enthoven & Girard et Weil, Gotschal & Manges LLP ont conseillé Office Dépôt France.

Placée sous la protection du Tribunal de commerce de Lille-Métropole depuis le 5 février 2021 dans le cadre d’une procédure de redressement judiciaire, OFFICE DEPOT FRANCE, spécialisée dans la vente de fournitures de bureau, vient de voir son plan de cession arrêté après près de 4 mois de procédure. En effet, par un jugement en date du 3 juin 2021, le Tribunal de commerce de Lille-Métropole a arrêté le plan de cession d’OFFICE DEPOT FRANCE au profit d’ALKOR GROUPE. 

Spécialiste de la papeterie et des fournitures de bureaux depuis plus de 60 ans sur toute la France à travers ses 3 marques de distribution Majuscule, Burolike et Loburo, ALKOR GROUPE reprend 50 magasins sur 60 et jusqu’à 830 salariés d’OFFICE DEPOT : 

460 de la branche retail en reprise directe 
et 370 dans le cadre d’une Bourse de l’emploi pour pourvoir aux emplois disponibles au sein du réseau ALKOR dans les fonctions commerciales, IT et support (hors retail). 
Les reclassements qui seront opérés dans le délai d’un mois suivant le jugement le seront avec reprise de l’ancienneté et sans période d’essai. Les avantages sociaux (ancienneté, congés payés, RTT, etc.) des salariés repris sont également maintenus pour les emplois liés à la reprise. 

ALKOR s’engage également à hauteur de 23,2 M€ à l’apurement du passif d’OFFICE DEPOT FRANCE pour le rachat des actifs et des stocks, de la créance obligataire et de 8 immeubles placés en fiducie.

L’offre d’ALKOR était en concurrence avec celle d’ADDEX, soutenue par le fonds SANDTON, qui gère Calipage et Plein Ciel et qui se proposait de conserver 58 magasins et 628 salariés. Le Tribunal a choisi la coopérative ALKOR pour le caractère solide et pérenne de son offre, notamment sur le plan financier, ainsi que pour la qualité de son projet de reprise, permettant d’assurer l’avenir des salariés repris et le rebond d’OFFICE DEPOT.

Dans le cadre de la formalisation de son offre de reprise, le Groupe ALKOR était accompagné par des conseils juridiques spécialisés en restructuring :

L’équipe Lamartine conseil comprenait Lionel Hanachowicz, Marie-Alice Lafontaine.

L’équipe Simon Associés comprenait Emmanuel Drai, Hubert de Frémont.

L’équipe ENTHOVEN & GIRARD comprenait Fabrice Girard et Jérémie Battino et l’équipe WEIL, GOTSCHAL & MANGES LLP comprenait Jean-Dominique Daudier de Cassini, Laura Bavoux et Joséphine Maire.

Involved fees earner: Jérémie Battino – Enthoven & Girard; Fabrice Girard – Enthoven & Girard; Lionel Hanachowicz – Lamartine Conseil; Marie-Alice Lafontaine – Lamartine Conseil; Hubert de Frémont – Simmons & Simmons; Emmanuel Drai – Simmons & Simmons; Laura Bavoux – Weil Avocats; Jean-Dominique Daudier de Cassini – Weil, Gotshal & Manges; Joséphine Maire – Weil, Gotshal & Manges;

Law Firms: Enthoven & Girard; Lamartine Conseil; Simmons & Simmons; Weil Avocats; Weil, Gotshal & Manges;

Clients: Alkor Groupe; Office Depot France;

Author: Naoual Sadouqi