République de Côte d’Ivoire : émission obligataire amortissable d’un montant de 1 milliard d’euros


White & Case LLP, Cleary Gottlieb Steen & Hamilton, Fadika Delafosse Kacoutie & Associé, Klemet Sawadogo Kouadio et Rothschild Paris ont conseillé dans le cadre de l’opération.

La République de Côte d’Ivoire a finalisé une émission obligataire amortissable d’un montant total de 1 milliard d’euros au format « 144A/Reg S » et une offre de rachat de diverses séries d’emprunts obligataires existants.

L’émission est la première émission obligataire internationale sur le marché émergent par un souverain sub-saharien depuis le début de la pandémie de coronavirus.

L’émission porte intérêt au taux de 4,875% à échéance 2032, et sera remboursée en trois tranches le 30 janvier 2030, le 30 janvier 2031 et le 30 janvier 2032.

La majeure partie du produit net de l’émission a servi à financer le rachat par la Côte d’Ivoire d’une partie de ses Euro-obligations à échéance 2025, de ses Euro-obligations à échéance 2028 et de ses Euro-obligations à échéance 2032 et dont le solde sera utilisé pour financer divers investissements à charge du budget de l’État.

White & Case était déjà conseil du syndicat bancaire en 2019 dans le cadre de l’offre de rachat et de l’émission souveraine de la République de Côte d’Ivoire de 1,7 milliards d’euros, en 2018 dans le cadre de l’offre de rachat et l’émission obligataire par la Côte d’Ivoire en deux tranches pour un montant total de 1,7 milliards d’euros et en 2017 dans le cadre l’offre de rachat et de l’émission souveraine de la République de Côte d’Ivoire en deux tranches pour un montant de 625 millions d’euros et de 1,2 milliards de dollars.

L’équipe de White & Case constituée pour cette opération était conduite par Cenzi Gargaro (Photo) et Max Turner, associés, assistés d’Olga Fedosova, counsel, et Alice Chavaillard, collaboratrice. Une équipe White & Case à New York est également intervenue sur cette opération.

Le cabinet Fadika Delafosse Kacoutie & Associé (Côte d’Ivoire) est intervenu en tant que conseil des Co-Chefs de File sur les aspects de droit ivoirien.

L’équipe Cleary Gottlieb Steen & Hamilton à Paris qui conseillait l’émetteur (la Côte d’Ivoire) était composée de Barthélemy Faye, John Brinitzer (associés), Lauren Baker, Pap Diouf, Magdeleine Dupé, Hannah Weichbrodt et François Capoul. Anne-Sophie Coustel (associée) et Hugo Latrabe sont intervenus sur les aspects de droit fiscal européen. Jason Factor (associé), David Maranjian et JinSol Lee sont intervenus sur les aspects de droit fiscal américain. Gillian Stumpf et Stéphanie Potin ont fourni une assistance juridique.

Le cabinet Klemet Sawadogo Kouadio en Côte d’Ivoire a également conseillé l’émetteur.

Rothschild Paris agissait en qualité de conseiller financier de la République de Côte d’Ivoire.

Involved fees earner: Lauren Baker – Cleary Gottlieb Steen & Hamilton; John Brinitzer – Cleary Gottlieb Steen & Hamilton; François Capoul – Cleary Gottlieb Steen & Hamilton; Anne-Sophie Coustel – Cleary Gottlieb Steen & Hamilton; Pap Diouf – Cleary Gottlieb Steen & Hamilton; Magdeleine Dupé – Cleary Gottlieb Steen & Hamilton; Jason Factor – Cleary Gottlieb Steen & Hamilton; Barthélemy Faye – Cleary Gottlieb Steen & Hamilton; Hugo Latrabe – Cleary Gottlieb Steen & Hamilton; JinSol Lee – Cleary Gottlieb Steen & Hamilton; David Maranjian – Cleary Gottlieb Steen & Hamilton; Hannah Weichbrodt – Cleary Gottlieb Steen & Hamilton; Alice Chavaillard – White & Case; Olga Fedosova – White & Case; Cenzi Gargaro – White & Case; Max Turner – White & Case;

Law Firms: Cleary Gottlieb Steen & Hamilton; White & Case;

Clients: BNP Paribas; JP Morgan; Republic of Côte d’Ivoire; Standard Chartered Bank;

Author: Ambrogio Visconti