Poxel: partenariat stratégique avec Sumitomo Dainippon Pharma pour le développement et la commercialisation de l’Imeglimine en Asie


McDermott Will & Emery a conseillé dans le cadre de l’opération

Sumitomo Dainippon Pharma Co., Ltd et Poxel SA – société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre les désordres du métabolisme, et notamment le diabète de type 2 – ont signé un partenariat stratégique pour le développement et la commercialisation de l’Imeglimine, candidat médicament pour le traitement du diabète de type 2, au Japon, en Chine, en Corée du Sud, à Taïwan et dans neuf autres pays d’Asie du Sud-Est (Indonésie, Vietnam, Thaïlande, Malaisie, Philippines, Singapour, Birmanie, Cambodge et Laos).

Poxel conclut ainsi pour l’Imeglimine un accord partenarial avec un laboratoire pharmaceutique de premier ordre, dont l’expérience est établie dans le développement et la commercialisation en Asie de produits à un stade de développement avancé. Le diabète est un marché en forte croissance en Asie et le Japon est le deuxième marché mondial pour le diabète de type 2, après les États-Unis.

Les termes financiers de l`accord comprennent un versement initial à Poxel de 4,75 milliards de yens (environ 36 millions d’euros, soit 42 millions de dollars).

Poxel et Sumitomo Dainippon Pharma co-piloteront le développement de phase III de l’Imeglimine au Japon.

Sumitomo Dainippon Pharma prendra en charge l’intégralité des coûts de développement associés à ce programme et sera responsable de la commercialisation de l’Imeglimine au Japon. En Chine, en Corée du Sud, à Taiwan et dans neuf autres pays d’Asie du Sud-Est, Sumitomo Dainippon Pharma agira et pilotera seul le développement et la commercialisation de l’Imeglimine.

En outre, les termes financiers de l`accord prévoient des paiements soumis à l’atteinte d’étapes spécifiques du développement clinique de l’Imeglimine, pouvant atteindre 2,75 milliards de yens (environ 21 millions d’euros, soit 24 millions de dollars). Par ailleurs, suite au lancement commercial de l’Imeglimine, l’accord prévoit que Sumitomo Dainippon Pharma paiera à Poxel des redevances à deux chiffres, croissantes, basées sur les ventes nettes, ainsi que des paiements assis sur les ventes, d’un montant maximal de 26,5 milliards de yens (environ 198 millions d’euros, ou 233 millions de dollars), conformément aux objectifs de vente préalablement définis.

McDermott Will & Emery a conseillé Poxel avec Emmanuelle Trombe (Photo), Anthony Paronneau et Christine Wahr.

Involved fees earner: Emmanuelle Trombe – McDermott Will & Emery; Anthony Paronneau – McDermott Will & Emery; Christine Wahr – McDermott Will & Emery;

Law Firms: McDermott Will & Emery;

Clients: Poxel SA;

Author: Ambrogio Visconti