Dynacure: financement de 47 millions d’euros


McDermott Will & Emery et Orsay ont conseillé dans le cadre de l’opération

Dynacure, une start-up de biotechnologie développant de nouveaux traitements pour les patients atteints de maladies orphelines graves, a realisé un tour de financement de 47 millions d’euros (55 millions de dollars), dans le but de faire progresser son programme pilote de développement clinique.

Les financements ont été apportés par ses actionnaires Kurma Partners, Idinvest Partners et Bpifrance ainsi que par deux nouveaux investisseurs : Andera Partners (anciennement Edmond de Rothschild Investment Partners) et Pontifax Venture Capital. Ils permettront à la biotech de lancer dès début 2019 les essais cliniques de son candidat médicament-phare qui vise au traitement de la myopathie centronucléaire, une maladie souvent mortelle dans les premières années de vie et dans tous les cas très lourdement handicapante.

McDermott Will & Emery a conseillé Dynacure avec Emmanuelle Trombe (Photo), Marion Abecassis, Anne Febvre (M&A), Myrtille Lapuelle (Employment), et Côme de Saint Vincent (Tax).

Orsay a conseillé Andera Partners et Pontifax Venture Capital avec Frédéric Lerner, Pierre Hesnault et Karine Batista Dias.

Involved fees earner: Frédéric Lerner – Orsay Avocats; Pierre Hesnault – Orsay Avocats; Karine Batista Dias – Orsay Avocats; Emmanuelle Trombe – McDermott Will & Emery; Marion Abecassis – McDermott Will & Emery; Anne Febvre – McDermott Will & Emery; Myrtille Lapuelle – McDermott Will & Emery; Côme de Saint Vincent – McDermott Will & Emery;

Law Firms: Orsay Avocats; McDermott Will & Emery;

Clients: Pontifax; Andera Partners; Dynacure;

Author: Ambrogio Visconti