Banque Ouest Africaine de Développement: émission obligataire à hauteur de 830 millions de dollars

White & Case, Martial Akakpo & Associés et Linklaters ont conseillé dans le cadre de l’opération

White & Case LLP a conseillé BNP Paribas, JP Morgan, Natixis et Standard Chartered Bank agissant en tant que Co-Chefs de File et Teneurs de Livre sur l’émission obligataire à hauteur de 830 millions de dollars US par la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) au taux de 4.70% et à échéance 2031 au format « 144A/Reg S ».

White & Case a également conseillé certaines banques sur les dispositifs de couverture mis en place par la BOAD pour couvrir le risque de change sur la transaction.

White & Case avait précédemment conseillé les banques Chefs de File et les banques de couverture lors des deux dernières émissions obligataires de la BOAD en 2014 et 2017.

La BOAD est l’institution commune de financement du développement des Etats de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA) créée en 1973.

L’équipe de White & Case à Paris constituée pour cette opération était conduite par Cenzi Gargaro (Photo) et Colin Chang, associés, assistés d’Olga Fedosova, counsel, et Alice Chavaillard, collaboratrice. Des équipes de White & Case à Londres et New York sont également intervenues sur cette opération.

Le cabinet Martial Akakpo & Associés avec une équipe mené par Martial Akakpo est intervenu en tant que conseil des Co-Chefs de File et des banques de couverture sur les aspects du droit togolais.

Le cabinet Linklaters (Paris et Londres) a conseillé l’émetteur.

Involved fees earner: Martial Akakpo – Martial Akakpo & Associes; Colin Chang – White & Case; Alice Chavaillard – White & Case; Olga Fedosova – White & Case; Cenzi Gargaro – White & Case;

Law Firms: Martial Akakpo & Associes; White & Case;

Clients: BNP Paribas; JP Morgan; Natixis; Standard Chartered Bank;