Arkema: émission d’obligations vertes de €300 Millions


Herbert Smith Freehills et Linklaters ont conseillé dans le cadre de l’opération

Arkema, groupe chimique français, a finalisé sa première émission d’obligations vertes, entièrement dédiée au financement de sa nouvelle usine à Singapour dédiée à la production du polyamide 11 Rilsan® 100% bio-sourcé.

Placée avec succès et d’un montant total de 300 millions d’euros, ces obligations vertes ont une maturité de 6 ans et un coupon annuel de 0,125 %. L’offre a été sursouscrite plus de 10 fois.

BNP Paribas et Citigroup Global Markets Europe AG sont intervenus en tant que co-chefs de file.

L’usine, dont la mise en service est prévue en 2022, est conçue avec les technologies les plus abouties afin de minimiser son impact sur l’environnement. Elle sera dédiée à la production de monomère amino 11 et de polyamide 11 Rilsan® 100% bio-sourcés à partir d’huile de ricin, matière première renouvelable et durable.

Le cadre de financement vert dans lequel s’inscrit cette émission est aligné sur les principes des obligations vertes de l’ICMA, tel que certifié dans une Second Party Opinion émise par Vigeo Eiris, l’une des principales agences indépendantes de notation ESG.

Herbert Smith Freehills a conseillé Arkema avec Louis de Longeaux (Photo) et Dylan Shields.

Linklaters a conseillé les banques avec Véronique Delaittre, Antoine Galvier et Batoul Laanani.

Involved fees earner: Louis de Longeaux – Herbert Smith Freehills; Dylan Shields – Herbert Smith Freehills; Veronique Delaittre – Linklaters; Antoine Galvier – Linklaters; Batoul Laanani – Linklaters;

Law Firms: Herbert Smith Freehills; Linklaters;

Clients: Arkema; BNP Paribas; Citigroup Global Markets Ltd;

Author: Ambrogio Visconti